Belgocontrol et les aéroports wallons unissent leurs forces en matière de sécurité aérienne

Belgocontrol et les aéroports wallons unissent leurs forces en matière de sécurité aérienne

La sécurité est la priorité absolue de tous les acteurs aéroportuaires : c’est pourquoi Belgocontrol et le Service Public de Wallonie (SPW) ont signé une convention qui formalise la coopération entre les deux organisations pour la gestion commune de la sécurité aérienne dans les aéroports de Liège et Charleroi.

Vendredi 13 juillet 2018

Les aéroports wallons sont en plein essor et leur activité ne cesse de croître. D’importants travaux d’infrastructure sont en cours ou vont prochainement débuter aux abords des pistes ainsi que sur les zones de manœuvre de Liège Airport et Brussels South Charleroi Airport. Les structures des aéroports wallons ont également évolué ces dernières années. Ceci a poussé Belgocontrol et le SPW à formaliser la collaboration étroite entre les acteurs de terrain en place depuis de nombreuses années en matière de sécurité aérienne. La nouvelle convention régit l’ensemble des aspects liés à la coordination et la coopération pour la gestion commune de la sécurité aérienne dans les aéroports wallons et est conforme à la règlementation internationale et européenne en vigueur.

Ainsi, les deux organisations s’engagent à échanger de manière structurelle toutes les données et informations liées à la sécurité aérienne, comme des comptes rendus d’événements et d’incidents, des études de sécurité ainsi que sur tout changement opérationnel pouvant avoir un impact sur la sécurité –  notamment dans le cadre de travaux à l’infrastructure aéroportuaire.

Gestion moderne et responsable de la sécurité

Des réunions de coordination entre les unités Safety de Belgocontrol, le SPW et les services opérationnels des aéroports de Liège et de Charleroi sont prévues sur base régulière. Cette coopération formelle permet une gestion moderne et responsable de tous les aspects liés à la sécurité – priorité absolue de l’ensemble des acteurs du secteur de l’aviation. 

En 2017, Belgocontrol a géré 92.241 mouvements aériens à l’aéroport de Charleroi et 54.962 mouvements à l’aéroport de Liège en toute sécurité. Près de huit millions de passagers et plus de 700.000 tonnes de fret ont transité par les aéroports wallons en 2017, un record absolu. 

Johan Decuyper, CEO de Belgocontrol : « Jour après jour et nuit après nuit, nos collaborateurs assurent la sécurité du trafic aérien. Cette convention permettra un échange d’informations encore plus complet et rapide. Elle permettra aussi d’adapter notre étroite coopération au contexte des aéroports wallons en plein développement que Belgocontrol soutient. Avec un seul but : le maintien du niveau de sécurité le plus élevé au profit de l’ensemble des utilisateurs – passagers, compagnies aériennes, riverains, etc. »
Jean-Luc Crucke, Ministre wallon des Aéroports : « La signature de ce Protocole entre nos deux instances est un pas important, il  consolidera fortement les échanges d’informations pouvant avoir une influence directe sur la sécurité aérienne de nos aéroports wallons. Le système de gestion déjà existant n’en sera que plus efficient. Je me réjouis également de cette bonne collaboration, qui reste une priorité à mes yeux pour le développement de nos aéroports. »
François Bellot, Ministre fédéral de la Mobilité : « La sécurité aérienne est notre priorité. Les résultats de Belgocontrol en la matière sont impressionnants : 2016 et 2017 font partie des meilleures années dans l'histoire du contrôle aérien en Belgique. Preuve s’il en fallait que la sécurité fait partie intégrante de l’ADN des contrôleurs de Belgocontrol. Grâce aux efforts du gouvernement fédéral, Belgocontrol peut pleinement assumer son rôle et ses missions publiques cruciales dans le ciel et les aéroports situés sur le territoire de notre pays. »
A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique