Belgocontrol garantit ses services à l’aéroport d’Ostende via une collaboration avec le NATS

Pour chacun des cinq aéroports où Belgocontrol gère le trafic aérien, l’entreprise développe des procédures garantissant le service presté en cas de problèmes techniques ou d’incidents comparables. Ce plan de business continuity est en vigueur depuis l’année dernière pour les aéroports de Charleroi et de Liège. C’est à présent le tour d’ Ostende : la nouvelle procédure y a été introduite le 25 mai via une collaboration avec le contrôle aérien britannique NATS.

Jeudi 25 mai 2017

L’objectif d’une procédure de continuité est de veiller à ce que les atterrissages et les décollages demeurent possibles dans nos aéroports régionaux en cas de pannes (de courant) ou d’autres incidents comparables. Le nombre de mouvements est cependant limité à 6 par heure dans ce type de situation.

Pour pouvoir continuer à garantir le service qu’elle preste, Belgocontrol fait appel à des services de contrôle aérien des pays voisins. Pour les départs et les arrivées à Ostende, un tel accord a été conclu avec le service britannique de contrôle aérien NATS (National Air Traffic Service). Lorsque c’est nécessaire, les avions sont guidés par le centre de contrôle depuis Ostende jusqu’à la frontière belge, pour ensuite poursuivre leur route sous l’encadrement du contrôle aérien émanant de Swanwick (GB). Un dossier d’urgence spécial, reprenant les routes et les profils de vol adaptés, a été établi en collaboration avec Eurocontrol (Haren). Ils lanceront les procédures à la demande de Belgocontrol, de sorte que les vols prévus puissent continuer.

Pour Charleroi, un tel accord avait déjà été conclu l’an dernier avec les aiguilleurs du ciel français de la DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne), pour Liège avec la DFS (Deutsche Flugsicherung).

Dominique Dehaene Manager Communication - Spokesman
A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique