Des partenaires de Brussels Airport renforcent leur coopération environnementale

Des partenaires de Brussels Airport renforcent leur coopération environnementale

Belgocontrol et Brussels Airport Company ont signé un accord de collaboration avec Brussels Airlines, TUI fly et DHL Express concernant la réalisation d’initiatives communes visant à réduire davantage l’impact environnemental des activités aériennes. EUROCONTROL et ACI Europe, l’organisation professionnelle des aéroports, soutiennent et saluent cette initiative sur la « Gestion environnementale collaborative (CEM) » à Brussels Airport.

Mardi 18 septembre 2018

Par la signature de cet accord, les cinq partenaires formalisent leur collaboration de longue date sur les questions environnementales. En alliant leurs forces et en harmonisant tous les efforts environnementaux, les partenaires souhaitent accélérer les projets et garantir davantage de réalisations concrètes dans les domaines du carbone et de la réduction des nuisances sonores ainsi que de la qualité de l’air local. C’est pourquoi des spécialistes de diverses entreprises et organisations se réuniront régulièrement pour entamer ensemble des travaux de recherche et des initiatives respectueuses de l’environnement.

« Dans sa Vision stratégique 2040, Brussels Airport s’est engagé à développer l’aéroport selon une approche équilibrée. Certaines mesures sont également prises par des sociétés individuelles. Et afin de poursuivre la réduction de l’impact environnemental de nos activités, l’expertise, la collaboration et l’engagement de multiples entreprises sont indispensables, » explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.
Johan Decuyper, CEO de Belgocontrol : « Belgocontrol a déjà pris des mesures environnementales par le passé. Nous effectuons ainsi de plus en plus d’approches en descente continue ou « atterrissages verts » dans plusieurs aéroports. Nous travaillons en étroite collaboration avec le secteur éolien pour faciliter la construction d’éoliennes sans nuire à la sécurité du trafic aérien. Nous collaborons également avec divers instituts de recherche et universités afin d’étudier d’autres possibilités de mesures pour réduire davantage l’impact du trafic aérien sur l’environnement. Cette collaboration CEM nous aidera à obtenir de nouvelles perspectives et à prendre davantage d’initiatives avec nos partenaires. »
Signature du CEM : Olivier Jankovic (ACI Europe), Philippe Merlo (EUROCONTROL), Arnaud Feist (Brussels Airport Company), Johan Decuyper (Belgocontrol), Gunther Hofman (TUI fly Benelux), Frédéric Paepe (Brussels Airlines) et Peter Caes (DHL Aviation)
Signature du CEM : Olivier Jankovic (ACI Europe), Philippe Merlo (EUROCONTROL), Arnaud Feist (Brussels Airport Company), Johan Decuyper (Belgocontrol), Gunther Hofman (TUI fly Benelux), Frédéric Paepe (Brussels Airlines) et Peter Caes (DHL Aviation)

Le concept de « gestion environnementale collaborative » (CEM) a été développé par EUROCONTROL, l’organisation européenne pour une gestion du trafic aérien plus sûre, plus efficace, plus rentable et avec un impact environnemental minimal. Ce concept expose les grandes lignes d’un accord de travail visant à concevoir des solutions communes aux défis environnementaux sur les sites des aéroports et dans leurs environs.

Philippe Merlo, Director European Civil-Military Aviation chez EUROCONTROL : « Le CEM est un exemple concret de la manière dont EUROCONTROL soutient l’aviation, non seulement aujourd’hui, mais aussi à l’avenir. Avec le CEM, nous favorisons des solutions collaboratives aux problèmes environnementaux, ce qui nous permet de diminuer l’impact environnemental de notre secteur et de contribuer à la création d’aéroports durables à haute performance. »
Olivier Jankovec, Director General, ACI EUROPE : « Nous sommes ravis de voir Brussels Airport rejoindre le nombre croissant d’aéroports européens qui adoptent la Gestion environnementale collaborative. Comme expliqué en détail dans notre Pratique recommandée du CEM, sa valeur réside dans sa prise en compte des interdépendances entre différents aspects des opérations aéroportuaires, facilitant ainsi la création de nouvelles efficiences capables de réduire l’impact environnemental du transport aérien. Ainsi, l’engagement de Brussels Airport envers le CEM cadre parfaitement avec son ambition récente de devenir un exploitant d’aéroport neutre en carbone. »
Christina Foerster, CEO de Brussels Airlines : « En tant que compagnie aérienne, nous prenons notre responsabilité environnementale très au sérieux. Le renforcement de la coopération avec les intervenants clés de l’aéroport nous permet d’unir nos forces et de trouver des solutions communes aux défis environnementaux auxquels nous sommes tous confrontés sur le site de l’aéroport et dans ses environs. »
Gunther Hofman, Managing Director de TUI fly Benelux : « TUI est la première entreprise touristique au monde et possède une réelle opportunité de façonner l’avenir du tourisme durable. Nous reconnaissons notre responsabilité de pionnier et influenceur du changement vers plus de développement durable dans le secteur des voyages. Notre stratégie Better Holidays, Better World présente des objectifs ambitieux pour l’avenir. Nous exploitons déjà les compagnies aériennes aux plus faibles empreintes carbone en Europe, nous avons un bagage solide en termes de soutien envers les nouvelles technologies de réduction de bruit et d’économie de carbone et nous encourageons les politiques progressives en matière de changement climatique pour l’aviation. La jeune flotte de TUI fly Benelux comprend les avions les plus modernes, tels que le Boeing 787 Dreamliner et le Boeing 737 MAX. Ces deux types d’avion génèrent nettement moins de bruit, consomment moins de carburant, assurent de plus longs vols et ont une empreinte carbone considérablement réduite. TUI fly et TUI Airways ont été nommés « compagnies aériennes les plus efficaces sur le plan climatique pour les liaisons moyen-courrier » par l’Atmosfair Airline Index 2017. Nous menons la voie en démontrant ainsi qu’il est possible de voler plus efficacement. »
Peter Caes, Director Airport Affairs & Security de DHL Express : « Le développement durable fait partie des questions les plus importantes de notre époque depuis longtemps. La logistique verte est notre contribution au renforcement du développement durable à travers le monde. Pour garantir un avenir plus durable, nous pensons qu’il est important de voir les choses en grand. Deutsche Post DHL Group s’est fixé zéro émission d’ici 2050 comme objectif d’atténuation du changement climatique. À cet égard, toutes les initiatives comptent. DHL Express se réjouit donc de coopérer avec les intervenants clés de l’aéroport pour soutenir les objectifs de cette initiative à Brussels Airport. »

Qu’est-ce que la 'gestion environnementale collaborative'?                     

EUROCONTROL a développé le concept de la gestion environnementale collaborative pour soutenir et faciliter la collaboration entre les intervenants opérationnels de premier plan. Ce concept a donné lieu aux spécifications CEM avec le soutien d’ACI Europe.

L’accord de travail du CEM fournit une plateforme de discussion et permet aux intervenants opérationnels de premier plan d’identifier les synergies, d’évaluer les impacts et de finaliser des accords d’un point de vue environnemental et opérationnel. En outre, l’approche collaborative de l’accord de travail du CEM peut promouvoir la recherche de solutions qui garantissent à la fois le potentiel maximum des opérations actuelles et la croissance durable de l’aéroport.

Cet accord de travail a pour objectif de :

  • considérer les défis à court et à long terme et développer une vision et une stratégie environnementales partagées ;
  • développer des indicateurs clés de performance et des plans d’action communs pour minimiser les impacts environnementaux, y compris au minimum le bruit, la qualité de l’air local et les émissions de gaz à effet de serre, qui constituent les trois priorités environnementales les plus urgentes pour les partenaires de l’aéroport ;
  • améliorer les opérations de dégivrage et réduire les impacts qu’elles entraînent sur l’environnement ;
  • promouvoir une meilleure compréhension des interdépendances commerciales entre les aéroports, compagnies aériennes et les prestataires de services de navigation aérienne (Air Navigation Service Provider) ;
  • promouvoir la croissance durable de l’aéroport ;
  • soutenir la certification ISO 14001:2015 (clause 4.2 – Comprendre les besoins et les attentes des parties intéressées), la certification ISO 50001 et maintenir le Niveau 3+ (statut « neutre en carbone ») au sein du programme Airport Carbon Accreditation ;
  • proposer et valider (par des simulations, essais pratiques...) de nouveaux concepts opérationnels sur base d’un partage d’expériences et d’outils win-win ;
  • faciliter la conformité au plan de mise en œuvre de l’European Single Sky Implementation Plan (objectif LSSIP ENV02).

Les partenaires du CEM (de gauche à droite) : ACI Europe, Belgocontrol, EUROCONTROL, TUI Fly Benelux, Brussels Airport Company, DHL Aviation et Brussels Airlines
Les partenaires du CEM (de gauche à droite) : ACI Europe, Belgocontrol, EUROCONTROL, TUI Fly Benelux, Brussels Airport Company, DHL Aviation et Brussels Airlines
Environnement
A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique