Helicus Aero Initiative - Des missions essentielles à la sécurité pour le transport médical par drone

Helicus Aero Initiative - Des missions essentielles à la sécurité pour le transport médical par drone

Compte tenu d'une part de la nécessité d'obtenir des résultats d'analyses plus rapidement et de la centralisation des laboratoires, des pharmacies et des banques du sang et d'autre part de la problématique de la mobilité à l'heure actuelle, il se développe une demande croissante de modes alternatifs de transport médical.

L'Helicus Aero Initiative apporte une réponse à cette demande. Elle se propose d'assurer des transports de nature médicale, notamment de médicaments, de tissus humains ainsi que d'échantillons de sang et d'urine, à l'aide d'un drone. Ainsi peut-on atteindre des délais d'exécution rapides et fiables sans intensifier l'actuelle problématique de la mobilité.

L'Helicus Aero Initiative est un écosystème dans lequel des entreprises renommées venant de différents secteurs collaborent de façon intensive avec des groupes hospitaliers innovants. Le concept fait l'objet de démonstrations dans le cadre de différents projets au niveau européen (SAFIR), au niveau belge (Medrona) et au niveau régional en Flandre et à Bruxelles (HAI-SCS). Il s'agit d'une collaboration entre des entreprises telles que skeyes, SABCA, Baloise Insurance, NSX, Unifly, Proximus, Orange, imec, VIL et Helicus, les groupes hospitaliers GZA-ZNA, Helix et Jessa, ainsi que des groupes de recherche au sein des universités UAntwerpen et KU Leuven.

Chaque partenaire se distingue dans son domaine d'activité, ce qui permet de proposer une solution totale robuste aux hôpitaux et aux laboratoires. On peut dire que ce n'est qu'en regroupant toutes ces expertises que les vols par drones s'imposeront à terme dans le cadre de la constitution de réseaux hospitaliers.

La société Helicus a été fondée en 2016 par des pilotes et pour des médecins.  L'équipe est constituée de professionnels médicaux ayant un solide bagage en aéronautique, à savoir des pilotes d'aéronefs avec pilote et sans pilote.  Helicus a pour objectif de soutenir le secteur de la santé dans son défi visant à renforcer la haute qualité actuelle.  Son but est l'intégration de processus de logistique médicale au niveau des réseaux hospitaliers, où elle intervient comme opérateur de vols médicaux sans pilote. Depuis quelques années, la société coordonne aussi un écosystème unique d'organismes de santé et d'établissements industriels renommés qui ne connaît pas d'équivalent au niveau international.

skeyes se focalise en permanence sur la sécurité du trafic aérien, aussi bien pour les aéronefs avec et sans pilotes ainsi que l’intégration de ces deux types d’aviation. En tant que fournisseur UTM (Unmanned Traffic Management), skeyes songe à l’avenir et participe à plusieurs grands projets de drones au niveau belge et européen, dont Medrona. Grâce à son expertise, l’entreprise soutient ces projets et participe au développement de l'activité UTM. skeyes soutient également les utilisateurs professionnels et récréatifs de drones et joue un rôle consultatif auprès des autorités belges et européennes concernant la préparation des nouvelles législations nationales et internationales. skeyes croit au potentiel économique et sociétal des drones. Le secteur UTM est donc considéré comme l'un des piliers innovateurs du futur.

La SABCA est un fournisseur mondial de premier plan dans le domaine des technologies pour l'industrie aérospatiale. Au service des plus grands constructeurs d'avions et d'engins spatiaux, la SABCA assure la conception, le développement, la production et la maintenance de composants et de systèmes. La division "Unmanned Autonomous Systems" est spécialisée dans les vols de drones autonomes pour des missions essentielles à la sécurité. À cette fin, la SABCA propose à ses partenaires toute une gamme de services tels que la conception de drones, l'intégration de charges utiles, les essais au sol et en vol, la qualification et la certification de drones, l'inspection, la maintenance et la réparation. Dans le cadre de l'Helicus Aero Initiative, la SABCA a développé une plateforme sans pilote qui satisfait aux normes aéronautiques. Aujourd'hui, la SABCA et Helicus effectuent ensemble des vols au-dessus de la métropole anversoise et la SABCA gère l'écosystème avec tous les partenaires pour réaliser ces vols totalement autonomes.

NSX conçoit, produit et installe des logiciels basés sur la théorie des systèmes normalisés. Dans le cadre de l'Helicus Aero Initiative, NSX produit et réalise les logiciels pour le Centre de Commande et de Contrôle en utilisant des intégrations évolutives de nouvelle génération avec les différents partenaires de cette initiative. Songeons à des intégrations de logiciels pour les procédures de vol et les autorisations, les infrastructures pour drones, tout cela en tenant compte des aspects de sécurité et de connectivité.

Baloise Insurance assurera les transports par drone de médicaments, d'échantillons de sang et d'urine et de tissus humains. C'est une première pour le marché belge de l'assurance, mais compte tenu de ses antécédents et en tant que leader du marché dans les assurances maritimes et de transports, Baloise Insurance est le partenaire idéal dans cette collaboration unique. De par sa position dominante, Baloise Insurance connaît les tendances futures qui prédisent que le transport routier devra de plus en plus céder la place au transport aérien. La Commission Européenne estime que le marché européen des drones civils représentera 15 milliards d'euros d'ici dix ans. En organisant le transport par drone, on pourra non seulement décharger les routes mais aussi investir dans une société plus écologique, des infrastructures plus sûres et des livraisons ponctuelles.

Unifly est leader mondial dans le domaine de la gestion du trafic aérien sans pilote. Aujourd'hui, les logiciels Unmanned Traffic Management (UTM) de Unifly sont utilisés au niveau national dans plusieurs pays européens ainsi qu'aux États-Unis, en Afrique et en Asie. Avec la plateforme de Unifly, les autorités peuvent gérer et visualiser les vols de drones dans leur espace aérien et définir aussi des zones d'interdiction de vol. Les opérateurs de drones peuvent planifier, suivre et valider leurs vols de drones en tenant compte des législations nationales et internationales. Le système BLIP de poursuite et d'e-Identification proposé par Unifly fait office de plaque minéralogique électronique pour les drones. Ainsi les drones peuvent-ils évoluer dans l'espace aérien de façon sûre et fiable.

Après une collaboration intensive, le premier vol médical se fera le 25 septembre entre le campus Sint-Augustinus des hôpitaux GZA et l'Hôpital Universitaire d'Anvers. Ce vol est unique à plusieurs niveaux.

Innovant: L'association d'une expertise innovante inédite qui permet le transport médical par drone. Le vol se déroule de manière entièrement automatique, ce qui réduit au minimum les erreurs humaines. En outre, le système de Commande et de Contrôle surveille en permanence le vol des drones. Cela signifie que le système central mesure en continu les paramètres du drone et les compare aux valeurs attendues. En cas d'écarts, le pilote opérateur installé au Centre de Commande et de Contrôle est alerté.  Le pilote opérateur peut alors reprendre (éventuellement) les commandes du drone lorsqu'il se produit effectivement un problème particulier.

Technique aéronautique: À la demande de l'Europe, les partenaires ont participé à l'élaboration de l'organisation du trafic aérien du futur. L'Helicus Aero Initiative applique ces concepts à des vols d'essai médicaux. Il s'agit de tenir compte des autres utilisateurs de l'espace aérien comme les avions pilotés ou d'autres vols sans pilote assurant par exemple des services publics comme les vols d'inspection des pompiers.

Social: Grâce au transport médical par drone, les médecins et par conséquent les patients aussi pourront recevoir rapidement des résultats d'analyses, indépendamment des éventuels embouteillages sur les routes. Dans la droite ligne des réformes des hôpitaux souhaitées par la ministre de la Santé Maggie De Block, les hôpitaux vont de plus en plus coopérer en réseau. Cette évolution est nécessaire pour préserver la haute qualité actuelle des soins de santé au cours des années à venir. L'organisation en réseau engendre naturellement une demande croissante de transports urgents efficaces, ce qui risque d'aggraver encore l'actuelle problématique de la circulation au sol. Les drones ne subissent pas des retards à cause des bouchons ou des feux rouges et ils échappent ainsi aux problèmes croissants du transport par la route. En outre, comme les distances à parcourir sont plus courtes et que ces vols réduisent la charge sur le réseau routier, nous contribuons à une société plus écologique.

Les vols médicaux entre les hôpitaux et les laboratoires seront coordonnés à partir du Centre de Commande et de Contrôle (C2C), situé dans The Beacon, le hub IOT d'Anvers. Les systèmes surveillent les paramètres du drone pendant les vols, qui se déroulent de manière entièrement automatique, ce qui réduit au minimum les erreurs humaines. Le système alerte le pilote opérateur lorsqu'il détecte des mesures qui s'écartent des valeurs attendues. Au cas où il surviendrait effectivement un problème particulier, le pilote opérateur peut reprendre les commandes du drone en mode manuel.

Les drones munis de leur charge se déplacent de toit en toit, à une hauteur de croisière de 90 à 150 mètres et à une vitesse moyenne au sol de 60 km/h. Ainsi, les drones restent dans les limites de ce qu'on appelle l'espace aérien inférieur. Plusieurs vols sont programmés ces prochains mois, l'objectif étant d'organiser une journée de vols chaque semaine.

Parallèlement aux vols d'essai et aux développements technologiques, les médecins des groupes hospitaliers GZA-ZNA, Helix et Jessa collaborent intensivement pour trouver une solution de haute qualité concernant par exemple l'emballage, le conditionnement sous température contrôlée et la fréquence de vols. Ceci se déroule de manière structurée via des groupes de travail ciblés.

GZA Ziekenhuizen comprend trois campus: Sint-Augustinus à Wilrijk, Sint-Vincentius à Anvers et Sint-Jozef à Mortsel. Que ce soit au niveau médical ou logistique, le groupe entend équiper ses services de moyens technologiques de pointe afin d'optimiser la qualité des soins et la sécurité des patients. L'offre de soins est constamment adaptée aux nouvelles évolutions et aux besoins des patients, des dispensateurs de soins et des pouvoirs publics. Le groupe GZA Ziekenhuizen compte environ 3.200 collaborateurs et 400 médecins. Ils accueillent chaque jour quelque 1.300 patients.

ZNA (ZiekenhuisNetwerk Antwerpen) offre des soins de santé accessibles et de grande qualité à chaque patient. Nous suivons l'évolution technologique dans l'intérêt de nos patients. Le groupe comprend trois hôpitaux généraux, sept centres de jour, six hôpitaux spécialisés, une maison de soins psychiatriques et une maison de repos et de soins. ZNA emploie 6.000 personnes, dont environ 600 médecins. Ces collaborateurs soignent quotidiennement environ 5.000 patients. Totalisant chaque année plus de 1.000.000 de consultations, d'analyses de laboratoire et d'imageries médicales et quelque 120.000 admissions, ZNA est le plus grand dispensateur de soins de Belgique.

Fin 2016, GZA et ZNA ont annoncé leur volonté d'engager une collaboration durable dans les années à venir. Le laboratoire d'anatomie pathologique est le premier service centralisé à collaborer dès à présent au sein du réseau. Par ailleurs, les responsables s'attellent également au développement d'une stratégie d'avenir partagée pour la pharmacie. Suite à cette collaboration croissante, les échantillons de laboratoires et les préparations pharmaceutiques doivent pouvoir voyager rapidement entre les différents campus. Les drones apportent une solution à ce niveau: ils échappent aux problèmes de mobilité sur les routes anversoises et doivent parcourir de plus courtes distances, ce qui permet aux échantillons de laboratoire et aux médicament d'atteindre beaucoup plus rapidement leur destination.

Le Jessa Ziekenhuis, hôpital de référence suprarégional accrédité, propose une offre étendue de spécialisations médicales et de soins innovants et de haute qualité. Nous voulons réserver le meilleur accueil à nos patients et leur famille et les impliquer activement dans le parcours de soins individuel et dans la politique de l'hôpital. Avec l'hôpital Sint-Franciskus, l'AZ Vesalius et l'hôpital Sint-Trudo, nous sommes pleinement engagés dans le développement du réseau clinique du Zuid-West Limburg. En outre, il y a aussi une collaboration franche avec les intervenants en première ligne. Le Jessa compte plus de 3.200 collaborateurs et plus de 350 médecins.

Helix est composé des hôpitaux UZA (Edegem), AZ Klina (Brasschaat), AZ Monica (Anvers et Deurne), AZ Sint-Jozef (Malle), AZ Rivierenland (Heilige Familie Rumst et AZ Sint-Jozef à Bornem et Willebroek) et la maison de repos et de soins et centre de revalidation De Dennen (Malle).

Grâce à la collaboration intensive au sein du réseau, Helix peut pleinement assurer des soins de haute qualité et proposer plus rapidement aux patients des traitements novateurs et des techniques innovantes. Ainsi, les patients de la région anversoise disposent d'une gamme complète de services de santé à proximité de chez eux, depuis les soins spécialistes de base jusqu'aux soins hautement spécialisés. Dans le cadre des évolutions numériques et virtuelles dans le domaine des soins de santé, Helix se concentre sur l'innovation humaine et durable.

Dominique Dehaene skeyes - Communication Manager & Spokesperson

 

Drones
A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique