Les 20 ans de Belgocontrol

Les 20 ans de Belgocontrol

Depuis 20 ans, Belgocontrol assure la sécurité du trafic aérien en Belgique. Près de 900 collaborateurs sont au service de nos clients - 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Retour en images sur 20 moments forts de l'histoire de Belgocontrol. Suivez les jalons de l'histoire de notre entreprise.

2000 : strips électroniques

En 2000, Belgocontrol a introduit les bandes de progression de vol électroniques. François était là lorsque nous avons franchi cette nouvelle étape dans le contrôle du trafic aérien.

2003 : plateforme AIM-Météo

Depuis 2003, les prévisions météorologiques et informations de vol sont accessibles facilement pour les clients de Belgocontrol grâce à la plateforme AIM-Météo. Raf nous explique ce que cela signifie pour la sécurité aérienne.

2004 : certification ISO 9001

En 2004, Belgocontrol s'est engagé à respecter la norme ISO 9001, un label de qualité destiné aux entreprises qui veulent améliorer la satisfaction de leurs clients. Charline est fière de ce qu’elle a réalisé avec Belgocontrol.

2004: nouvelle tour de contrôle à Bruxelles

Fin 2004, la nouvelle tour de contrôle de Belgocontrol à l’aéroport de Bruxelles a été mise en service. Depuis qu’elle a 17 ans, Ariane voulait déjà devenir contrôleur aérien. Elle trouve que la tour est le plus beau bureau du monde.

2005 : passage au Mode S pour les radars

Depuis 2005, Belgocontrol équipe ses radar avec le Mode S, ce qui a rendu nos données encore plus précises. Pour Chris, c'est important que Belgocontrol soit toujours à jour.

2005 : nouveau site principal

En 2005, après trois années de construction pour bâtir la nouvelle tour de contrôle et les bureaux, le siège de Belgocontrol a été inauguré à Steenokkerzeel. Jean-François se rappelle qu'à partir de ce moment-là, tous les employés étaient rassemblés sur le même site.

2008 : extension de l'Airport Movement System

En 2008, l’Airport Movement System de Belgocontrol a été équipé d’un radar sol et de filets de sécurité. Jan est très fier de ce développement en interne car cela permet à Belgocontrol de répondre à des demandes opérationnelles.

2009 : premiers "atterrissages verts"

En 2009, Belgocontrol effectuait les premiers tests CDO. Il s’agit de procédures permettant aux avions d'atterrir en réduisant les émissions de CO2 et les nuisances sonores. Marylin se réjouit que ces "atterrissages verts” seront bientôt possibles dans tous les aéroports belges.

2009 : ouverture du nouveau centre de contrôle CANAC 2

En 2009, Belgocontrol inaugurait son centre de contrôle CANAC 2, qui gère les mouvements de survol au-dessus de la Belgique et d'une partie du Luxembourg. Philippe l'a vu comme une référence pour le reste de l'Europe.

2010 : signature du traité FABEC

En 2010, la Belgique a créé le FABEC, l’espace aérien commun des pays du Benelux, de l’Allemagne, de la France et de la Suisse. Tom est fier du rôle important que joue Belgocontrol dans cet espace européen pour optimaliser les services de la navigation aérienne.

2011 : Belgocontrol est active H24 à Liège Airport

Depuis 2011, Belgocontrol fournit des services 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à l’aéroport de Liège. Pour Olivier, Liège Airport a un caractère spécifique, car cet aéroport compte principalement des compagnies cargo parmi ses clients.

2014 : large programme d'investissement

En 2014, Belgocontrol a décidé d’investir près de 100 millions d’euros dans ses infrastructures techniques. Pour Raphaël, Belgocontrol est une entreprise qui évolue vite et fort, comme le monde qui nous entoure.

2015 : navigation par satellite

En 2015, Belgocontrol a publié la première procédure de navigation par satellite qui ne nécessite aucune infrastructure au sol. Pour Paul, il est important que toutes les pistes d’atterrissage en Belgique soient bientôt pourvues de cette technologie, grâce à Belgocontrol.

2016 : AIM Belgium

En 2016, AIM Belgium a été créé, une coopération entre Belgocontrol et la Défense pour fournir les informations aéronautiques. Johan raconte avec fierté comment Belgocontrol peut faire toute la différence.

2017 : carte pour éolinnes

En 2017, le service urbanistique de Belgocontrol a publié une carte pour mettre en lumière les possibilités de construction d’éoliennes en Belgique. Annabel a participé aux études permettant de déterminer les technologies les plus innovantes.

2017 : aéroport de Courtrai-Wevelgem

Depuis novembre 2017, Belgocontrol est active à l’aéroport de Courtrai-Wevelgem. Nous y fournissons des informations de vol ainsi que des services météo. Alex est très content que cette opération complexe se soit aussi bien déroulée.

2018 : lancement de Droneguide

En 2018, Belgocontrol a lancé Droneguide, un site web et une application mobile pour les utilisateurs de drones en Belgique. Les 40.000 visiteurs lors de la journée de lancement ont procuré un vrai sentiment de bonheur à Hendrik-Jan.

1998-2018 : en service depuis 20 ans chez Belgocontrol

En 1998, Nicolas a commencé en tant que contrôleur aérien auprès de la Régie des Voies aériennes qui s’est transformée en Belgocontrol la même année. En 20 ans d’existence, environ 20 millions d’avions ont survolé le ciel belge sous l’oeil attentif de Belgocontrol.

2018 : les 20 ans de Belgocontrol

Cette année, Belgocontrol fête ses 20 ans. Le CEO Johan Decuyper voit d’un bon oeil l’avenir de l’entreprise, grâce à l’engagement de ses presque 900 collaborateurs. Belgontrol évolue et innove, notamment dans les domaines des drones et de la digitalisation.

#storyofbelgocontrol

A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique