Une plateforme de concertation défend les intérêts du secteur belge des drones

Une plateforme de concertation défend les intérêts du secteur belge des drones

Le secteur des drones connaît un énorme succès dans le monde entier, y compris dans notre pays. Afin de soutenir le développement de ce secteur et de développer une réglementation appropriée, une plateforme de concertation sera créée et réunira tous les acteurs concernés.

Mercredi 15 mai 2019

La Belgique compte 2.300 drones enregistrés (RPAS, Remotely Piloted Aircraft Systems), 350 opérateurs reconnus et quelques constructeurs de drones. Le nombre de drones et d'utilisateurs augmente constamment, tout comme les applications commerciales et/ou sociétales. Le secteur est en plein essor et est extrêmement ambitieux.

Tous les acteurs, tant publics que privés, souhaitent réaliser ces ambitions ensemble, mais sont également conscients des défis, en particulier dans le domaine de la sécurité. Une réglementation adaptée doit permettre un développement plus poussé, tout en garantissant la sécurité des biens, des personnes et des aéronefs avec ou sans pilote, tant au sol que dans les airs. L’intégration de drones civils à usage professionnel dans l’espace aérien et avec l’aviation conventionnelle est l’une des clés du succès.

La nouvelle réglementation européenne pour drones entrera en vigueur à l'été 2020. Il est donc temps de commencer à préparer son application dans la législation belge.

Belgian Civil Drone Council

Le Cabinet du Ministre Bellot, la Direction générale Transport aérien et skeyes, le prestataire de services de navigation aérienne, ont pris l'initiative de mettre en place une plateforme d'échange permettant un dialogue permanent sur des questions technologiques, opérationnelles et réglementaires. Tous les partenaires veulent échanger des informations ainsi que des bonnes pratiques et promouvoir la coopération afin de faire du secteur belge des drones civils un acteur mondial de premier plan et garantir la sécurité de l’ensemble du trafic aérien.

Les partenaires associés lors de la création de ce Drone Council sont, d’une part, Agoria, Belgian Drone Federation (BeUAS), la fédération flamande des drones EUKA et Skywin et, d’autre part, le SPF Mobilité et Transports (Direction générale Transport aérien), skeyes, le SPF Economie, la Police intégrée, la Défense et les Régions.

Groupes de travail

Afin de garantir le bon déroulement des activités et de pouvoir traiter autant de thèmes que possible, des groupes de travail distincts seront créés. Ils rendront compte au Comité de direction central. Le Belgian Civil Drone Council peut remettre des avis ou formuler des propositions aux autorités publiques et élaborer des recommandations pour le secteur, mais peut également organiser ses propres événements pour promouvoir ses activités au sein du secteur et auprès des pouvoirs politiques.

Six groupes de travail sont prévus au début :

  • Operations, Regulation and Use, qui traite de tous les aspects opérationnels des opérations impliquant des drones
  • Airworthiness, qui gère tous les aspects technologiques des opérations impliquant des drones ;
  • Drone Integration, qui traite de l’intégration progressive des drones dans le trafic aérien ;
  • Security & C-UAV, qui couvre tous les aspects de la sécurité liés aux opérations impliquant des drones ;
  • Support & Promotion, responsable de tous les autres aspects liés aux opérations impliquant des drones ;
  • Innovation, Research & Development, qui formulera des propositions concernant les projets de recherche et les compétences nécessaires.

Une participation active et non-rémunérée est attendue de la part partenaires et membres, mais aucune contribution financière n’est requise.  

Appel à candidatures

Le Belgian Civil Drone Council lance un appel à candidatures pour ses différents groupes de travail. Tout citoyen, organisation ou entreprise belge ayant une activité professionnelle dans un domaine traité par un groupe de travail peut demander à contribuer aux travaux de celui-ci.

Les candidats pourront être les constructeurs de drones, les opérateurs, les prestataires de formation, les pilotes de drones (professionnels), les entreprises développant et/ou utilisant la technologie des drones, ainsi que les institutions universitaires et les institutions publiques.

Pour plus d'informations et pour remplir le formulaire de candidature, rendez-vous sur cette page.

 

 Eugeen Van Craeyvelt (Directeur général ai de la Direction générale Transport aérien) : « La Direction générale Transport aérien accorde une attention toute particulière aux drones. Afin de mieux connaître le secteur relativement jeune et innovant des drones et ses besoins spécifiques, nous consultons régulièrement les représentants de ce secteur. Le Belgian Civil Drone Council est la plate-forme par excellence pour développer et consolider notre coopération avec les autorités, les fédérations de drones et les entreprises. Effectivement, une bonne coopération est indispensable pour donner au développement du secteur toutes les opportunités, et pour atteindre en même temps un niveau de sécurité élevé. »
Johan Decuyper (CEO de skeyes) : « skeyes croit pleinement au secteur des drones et le soutient de nombreuses manières. Nous sommes heureux de mettre notre expertise dans le domaine de la sécurité aérienne à la disposition du secteur. À l’inverse, nous sommes ouverts aux attentes de tous les acteurs et nous essayons d'y répondre en les soutenant dans la pratique, non seulement en matière d'informations, mais aussi sur le plan opérationnel. Nous assumons notre rôle de futur contrôleur aérien d’aéronefs sans pilote depuis les premiers préparatifs. »
François Bellot (Ministre fédéral de la Mobilité) : « Le secteur des drones belges est en plein essor. Je rassemble depuis plusieurs années les principaux acteurs de notre pays lors de réunions régulières pour réfléchir à l'évolution de la technologie et au développement du secteur. La sécurité et la place pour l'innovation sont des thèmes récurrents. Il est important que cette coopération existante, entre secteurs et avec les acteurs publics et privés, soit désormais structurée par un organisme réunissant de manière représentative l'ensemble du tissu des drones belges. »
Patrick Mascart (Belgian Drone Federation BeUAS) : « Belgian Drone Federation se réjouit de voir l'ensemble des acteurs du secteur s'unir pour, ensemble, mettre en place un cadre propice au développement de ces technologies d'avenir. Le drone est déjà, et sera de plus en plus, un outil du quotidien pour de nombreuses professions et nous sommes convaincus que la création du Belgian Civile Drone Council permettra à la Belgique de se doter d'un cadre qui rendra possible l'utilisation efficace des drones dans les meilleures conditions de sécurité possibles, permettant à notre pays de rester une des leaders européens en la matière. »

 


Charlotte Van den Branden
Porte-parole SPF Mobilité et Transports
+32 474 41 37 47
presse@mobilit.fgov.be

Renaud Fraiture
Belgian Drone Federation
+32 478 25 28 60

 

 

Drones
A propos de skeyes

skeyes assure la sécurité et l’efficacité du trafic aérien en Belgique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les contrôleurs aériens de skeyes guident plus de 3.000 avions chaque jour, soit plus d’un million de mouvements de vol par an. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Grâce à son centre de contrôle CANAC 2, skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7.500 mètres (*). L’entreprise compte près de 900 collaborateurs expérimentés qui sont au service de leurs clients : compagnies aériennes, aéroports, secteur aérien et autorités. skeyes développe également des services innovants en ce qui concerne les drones et contribue à un avenir durable du secteur aérien, entre autres en matière d’environnement. 

skeyes est membre du FABEC, un bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen. 

www.skeyes.be

(*) L’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre EUROCONTROL de Maastricht. 

skeyes
Tervuursesteenweg 303
1820 Steenokkerzeel
Belgique